Humour        

Cette page n'a qu'un seul but, vous faire rire.

Bien sur, les "pisses froid"  s'abstiendront de la consulter.

******************

 

 Chaque jour,une histoire drôle pour bien commencer votre journée dans la joie et la bonne humeur

***************************

Jeudi 13 décembre

Un Breton, un Lorrain et un Basque boivent un verre ensemble dans un bar.

Lorsqu'ils commencent à être "échauffés", ils se vantent de leurs exploits sexuels.

Le Breton, raisonnable, dit : "Hier soir, j'ai fait l'amour à ma femme trois fois. Et ce matin, elle m'a fait du café et m'a dit que j'étais le meilleur amant du pays."

Le Lorrain toujours réplique : "Moi, hier soir, j'ai fait l'amour à ma femme six fois. Ce matin, elle m'a servi le déjeuner au lit, me disant que c'était la meilleure partie de jambes en l'air de sa vie."

Le Basque ne parle pas. Les deux autres lui demandent : "Et toi, combien de fois tu lui as fait l'amour à ta femme hier ?"
Il répond : "Une fois."

Les deux autres éclatent de rire et demandent : "Et qu'est-ce qu'elle t'a dit ce matin ?"
Et le Basque répond : "T'arrête pas...."

*******************

Mercredi 12 décembre

Marcel a très très mal à la tête.
Quand il se lève le matin il a mal à la tête. Dans les embouteillages vers le bureau il a mal à la tête. Toute la matinée il a mal à la tête. Le midi il déjeune seul, forcément il ne peut pas participer aux conversations de ses collègues, il a mal à la tête. L'après-midi il essaie d'oublier qu'il a la mal à la tête. Il rentre tôt pour essayer de se coucher et de dormir un peu mais la nuit il se trouve réveillé par son mal de tête...

Ça fait dix ans que ça dure et après avoir consulté plusieurs médecins sur son cas, au bord du suicide, Marcel prend un matin rendez-vous chez un spécialiste. L'homme de l'art passe la tête de Marcel au scanner et rend son verdict :
- Marcel, j'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise :
La bonne c'est que nous avons enfin trouvé l'origine de votre mal; La mauvaise c'est justement l'origine de votre mal. En fait vos testicules font pression sur le bas de votre dos. Les lombaires, en réaction, pincent le nerf spinal, lequel remontant le long de la colonne jusqu'à la tête, provoque une irritation permanente du cerveau, d'où vos maux de tête chroniques !
- Que peut-on faire pour que j'en sorte Docteur ?
- Seulement deux choses Marcel, vous couper les couilles ou vous laisser vivre avec votre mal !
Quelques instants de réflexion suffisent à Marcel pour se décider, il a vraiment trop mal à la tête :
- On coupe, Docteur !

Trois jours suffisent pour que Marcel, remis des suites de l'opération, quitte la clinique. Un monde nouveau s'étale devant ses yeux incrédules ses migraines l'ont quitté, ses tempes ne battent plus, ses idées sont claires, les gens lui sourient et il leur sourit enfin !

Pour fêter ça, passant devant l'officine d'un tailleur pour homme, décide de s'offrir un nouveau costume sur mesure et pousse la porte de l'échoppe.
- Bonjour Monsieur le tailleur, je voudrais m'offrir un costume sur mesure 
- Mais parfaitement je vous propose cette veste en 54 et ce pantalon en 46 qui vous iront parfaitement.
Un peu étonné d'une telle acuité de jugement, Marcel enfile l'ensemble et constate qu'il lui va comme un gant.
- Vraiment je suis impressionné, comment pouviez-vous savoir ma taille aussi précisément ?
- Le coup oeil du pro, Monsieur, j'exerce depuis vingt ans.
Emballé, Marcel décide de compléter ses achats en s'offrant un caleçon de marque.
- Mais parfaitement monsieur, je vous propose ce modèle à carreau en taille 42.
Marcel corrige le tailleur :
- Désolé, mais cette fois vous faites erreur, je porte uniquement du 40.
Le tailleur insiste :
- Croyez-en le coup d'oeil du pro. En caleçon vous faites du 42.
Marcel insiste encore :
- Navré de vous prendre à défaut, Monsieur, mais je porte du 40 depuis au moins 10 ans.
Et le tailleur qui reste un commerçant :
- C'est comme vous voudrez, mais je dois vous prévenir : en portant du 40, vos testicules vont faire pression sur le bas de votre dos et vos lombaires, en réaction, pinceront le nerf spinal qui vous donnera un horrible mal de tête...

***********************

Mardi 11 décembre

Une dame bruyante, laide et très méchante entre chez Carrefour avec ses deux enfants en leur criant des injures sans arrêt. 
Le préposé à l'accueil de Carrefour lui dit :
- Bonjour et bienvenue chez Carrefour. 
Vous avez de beaux enfants. 
Est-ce qu'ils sont jumeaux ?
La dame cesse de crier assez longtemps pour dire :
- Bien sûr que non. Le plus vieux a 9 ans et l'autre a 7 ans. Pourquoi diable pourriez-vous penser qu'ils sont jumeaux ? Etes-vous aveugle ou stupide ?
- Je ne suis ni aveugle ni stupide, répond le préposé à l'accueil. Je ne pouvais tout simplement pas croire que vous vous soyez fait sauter deux fois!

*****************

Lundi 10 décembre

Le chauffeur de taxi

Un gars, dans un taxi, veut parler au chauffeur. Il se penche et, pour attirer son attention, lui tape gentillement sur l’épaule.

Le chauffeur jette un cri horrible, s’agrippe au volant et appuie sur l’accélérateur, si bien qu’il sort de la route et va s’écraser sur un platane.

Le pauvre client, tout secoué, s’excuse auprès du chauffeur :
– Je ne voulais vraiment pas vous faire peur, mais que s’est-il passé ?

Le chauffeur répond :
– Ce n’est vraiment pas votre faute. C’est ma première journée comme chauffeur de taxi. Avant je conduisais des corbillards…

*********************

Dimanche 9 décembre

Sur son lit de mort, un homme prend le bras de sa femme et gémit : "Promets-moi que tu honoreras ma dernière volonté : je veux que tu te remaries avec Alfred, notre voisin".
"Mais enfin" lui répond sa femme "je pensais que tu ne pouvais pas le blairer ?"
Et à ce moment là, en rendant son dernier soupir, l'homme dit : "C'est le cas".

*************

Samedi 8 décembre

L’aspirateur

Un représentant en aspirateur débarque chez une vieille dame qui habite une maison isolée au bout du village. Sans lui laisser placer un mot il lui dit :

– Madame, je vais vous faire une démonstration de la merveille des merveilles, le nouvel aspirateur « Cyclone », celui qui aspire tout en quelques secondes ! Où est votre poubelle ? Dans la cuisine ? Je m’en doutais ! Permettez-moi de la prendre…

Il l’emporte dans le salon et vide tout le contenu par terre.

– Ne vous inquiétez pas ! Car à présent, avec l’aspirateur « Cyclone », je vais faire disparaître totalement, jusqu’à la dernière parcelle, toutes ces ordures ! Je m’engage, chère madame, à manger devant vous tout ce qui resterait au sol !

– Attendez, monsieur, dit la vieille dame. Je vais vous chercher du sel et du poivre, parce que je n’ai pas l’électricité.

****************

Vendredi 7 décembre

Un chevalier part en croisade. Auparavant il met une ceinture de chasteté à sa jeune épouse, puis il convoque l'écuyer de la dame en disant : - Je te confie la clé de la ceinture de chasteté. Conserve-là en permanence sur toi et ne la donne à personne. Si dans trois ans, jour pour jour, je ne suis toujours pas de retour, c'est que j'aurai péri sous les murs de Jérusalem. Alors, et alors seulement, tu ouvriras la serrure. Et il s'en va... Trois heures plus tard, sur la route, un cavalier le rejoint au grand galop dans un nuage de poussière. C'est l'écuyer, qui lui dit d'une voix haletante : - Ah, monsieur le comte, c'est une chance que j'aie réussi à vous rattraper ! Vous ne m'avez pas donné la bonne clé...

*****************

Jeudi 6 décembre

Contrôle fiscal dans une ferme des Vosges

Ce fermier des Vosges reçoit la visite inopinée d’un contrôleur des impôts, car il apparaîtrait qu’il ne paie pas son personnel correctement.

– J’aimerais voir la liste de vos salariés ainsi que leurs fiches de paye, dit l’inspecteur
– Bien sûr dit le fermier, qui l’entraîne dans son bureau et pose devant lui un petit classeur :
– D’abord il y a le garçon de ferme : il travaille 35h par semaine et je le paie 1200 Euros par mois plus le logement et le couvert.
Il tourne une page de son classeur et continue :
– Ensuite la cuisinière : elle travaille 30h par semaine et je la paie 1100 euros par mois plus logement et couvert .
Il referme son classeur et continue :
– Et enfin, il y a le Simplet …
– Le simplet, dit le contrôleur d’un air interrogateur ?
– Oui, il travaille 18 h/jour, soit 126 h/semaine, accomplit 80% des travaux de la ferme, je lui donne 200 Euros par mois, mais il paie sa nourriture et son logement. Le samedi soir je lui achète une bouteille de Whisky et à l’occasion, il dort avec ma femme !
– Aaaah ! dit l’inspecteur en se frottant les mains, c’est LUI que je veux voir
– Et bien il est en face de toi connard, dit le fermier … c’est moi !

***************

Mercredi 5 décembre

Proposition dangereuse

Chez le coiffeur, un client dit à la manucure qui lui fait les ongles :

– Quand vous aurez fini votre journée, mon petit, venez prendre un verre chez moi. Après on verra ce qu’on fait…

– Mais je suis mariée, monsieur.

– On s’en moque de votre mari ! Vous n’avez qu’à lui dire que vous serez retenue ce soir par votre travail.

– Dites-le-lui vous même. Il est en train de vous raser…

***********

Mardi 4 décembre

Dans les salades

Une jeune nonne va se confesser à l’aumônier du couvent :
– Mon père, c’est épouvantable ! Ce matin je travaillais dans le potager, un homme a surgi, il m’a renversée dans les salades… Euh ! et il a fait sa petite affaire, et Dieu sait que je n’étais pas consentante !

– Vous allez boire une demi-bouteille de vinaigre.

– Et ça absoudra le péché ?

– Non ! Mais ça fera disparaître votre sourire béat …

**********************

Lundi 3 décembre

C'est un couple âgé qui est étendu dans le lit un soir...

Le mari veut s'endormir, mais l'épouse se sent plutôt romantique et a d'autres intentions...

Elle lui dit: " Tu avais l'habitude de me tenir la main quand nous étions plus jeunes "

Le mari lui donne la main mais ne veut que s'endormir.

Elle rajoute : " Et tu avais l'habitude de m'embrasser"

Un peu irrité, il s'approcha et lui donna un petit baiser sur la joue et se retourna pour se rendormir.

Un peu plus tard, elle lui dit: "Et parfois tu aimais bien me mordiller dans le cou "

Soudain, le mari repousse les couvertures et se lève précipitamment...

Surprise, elle lui demande ou il va ?

Il répond : "Chercher mes dents..."

***********************

Dimanche 2 décembre

La cuve à mazout

Deux copains discutent :

– J’en ai marre, c’est la deuxième fois qu’on me vide ma cuve à mazout pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs !

– Moi j’ai résolu le problème, lui dit son ami, j’ai acheté un gros bouchon rouge avec MAZOUT marqué dessus en blanc !

– T’es fou ? Ils n’ont même plus à chercher ! ! !

– Ben ouais, mais le tuyau n’est pas relié à ma cuve à mazout … Il est raccordé à ma fosse septique et ça fait trois fois que les cons me la vide gratuit en six mois !

-------------------

Samedi 1er décembre

Jour de pêche

Un vieux parisien en vacance d’hiver dans les Alpes eut l’idée d’aller pêcher dans un lac gelé.

Pêcher, il savait ; il avait fait ça toute sa vie.

Mais faire un trou dans un lac gelé, c’était la première fois.

Il s’installe donc avec son matériel au bord du trou et commence à attendre.

Au bout d’une heure, il n’avait toujours rien attrapé, c’est alors qu’arrive un gamin, qui perce un autre trou non loin de celui du vieux et qui se met à pêcher aussi.

Cinq minutes plus tard, le gamin s’agite et sort un brochet de trois livres (non sans mal)….

Le vieux pense que c’est de la chance et prend son mal en patience.

Mais cinq minutes après, le gamin sort une tanche de deux kilos !

Puis un saumon, et encore un brochet…! N’y tenant plus, le vieux s’approche du gamin :

– Hé petit, ça fait plus d’une heure que je suis là et je n’ai rien pris, et toi en un quart d’heure tu te prends une demi-douzaine de monstres.. Comment tu fais !!?

– Fo waé lé wée o ho ! Répond le gamin.

– Hein ?!

– Fo waé lé wée o ho !

– Ch’comprends rien, tu peux articuler ?

Alors le gamin crache un truc qui bouge dans sa main, puis dit

– Faut garder les vers au chaud !

*************

Vendredi 30 novembre

Une femme est dans la cuisine se préparant à faire des oeufs à la coque pour le petit déjeuner.

Son mari arrive.
- Bonjour Chérie...
Elle se retourne et dit :
- Ah tu tombes bien. Fais-moi l'amour, là, tout de suite !

Les yeux du mari s'illuminent et il pense : "Héhé, c'est mon jour de chance !!!"

Ne voulant pas laisser passer cette aubaine, il l'embrasse et l'honore sur la table de cuisine entre la bouteille de lait et la boite de Ricorée.

Une fois l'affaire achevée, elle lui dit Merci ! et retourne à ses oeufs à la coque.

Le mari un peu perplexe, lui demande :
- Tu peux m'expliquer ce qui t'arrive ?
- Le minuteur pour les oeufs à la coque est cassé...

**********************

Jeudi 29 novembre

Un couple très huppé cherche des moyens de faire quelques économies dans le budget familial.

- Marie-Ange, si vous appreniez à faire la cuisine, nous pourrions renvoyer la cuisinière, non ?

- Mon cher, sachez que si vous appreniez a faire l'amour, nous pourrions aussi renvoyer le chauffeur !

*********************

Mercredi 28 novembre

Le pit bull

Un énorme camionneur est assis dans un bar pour boire un verre quand un petit type minable entre et demande à qui appartient le Pit Bull qui est dehors.

Le camionneur gueule :
– C’est MON chien ! T’as un problème ?

Le petit mec répond :
– Non, il n’y a rien mais je crois que mon chien vient de tuer le vôtre …

Le camionneur se lève d’un coup et dit :
– QUOI ! Mais qu’avez-vous donc comme chien ?

L’autre type répond :
– Un Caniche nain …
– Un Caniche ! hurle le camionneur, et ton minuscule caniche peut tuer Mon Pit Bull, t’es un rigolo toi ?
– Euh bien non, répond le type, je crois qu’il s’est étouffé avec…

****************

Mardi 27 novembre

Le petit Nicolas demande à son grand-père :
– Dis papi c’était comment de ton temps ?
– Mon petit le monde à bien changé !
– Ah bon ?
– Et oui quand j’étais petit avec 20 francs j’allais à l’épicerie et je revenais avec un litre de lait, une livre de beurre, trois kilos de patates, un sac de thé, deux côtes de porc, du pain et des œufs.
– Et maintenant papi ?
– Et maintenant ce ne serait plus possible avec toutes ces caméras de surveillance.

**********************

Lundi 26 novembre

C'est une mère qui rentre dans la chambre de sa fille et qui trouve, sur le lit vide, une lettre. Elle imagine tout de suite le pire. Sur la lettre, la fille a écrit :
"Chère maman chérie, je t'écris pour te dire que j'ai, malheureusement, quitté la maison pour aller vivre avec mon petit copain.
S'il te plaît, ne me cherche pas ! Nous allons former une très grande famille dans sa caravane dans la forêt.
Et oui maman je suis enceinte enfin, ne t'inquiète pas j'ai déjà 18 ans ! Je suis une adulte et le manque d'expérience que j'ai, mon copain le comblera du haut de c'est 44 ans.
Bon je te laisse, je vais prendre l'avion pour aller à l'étranger chez les parents de mon copain. Je reviens dans un an et demi pour te présenter tes petits-enfants.
Je te fais d'énorme bisous
CLAIRE

PS : je te raconte des conneries. Je suis chez les voisins, c'était juste pour te dire que dans la vie il y a des choses BEAUCOUP plus importantes que le bulletin scolaire, que tu trouveras sur la table de nuit...
je t'aime très très fort

*********************

Dimanche 25 novembre

Un type rentre chez lui un soir après la tournée des bistrots.
Sa femme est déjà au lit mais ne dort pas.
A un moment, elle entend un grand bruit dans l'escalier et demande :
- Qu'est-ce qui se passe ?

- Mon veston est tombé !

- Mais ça ne fait pas autant de bruit !

- C'est parce que j'étais encore dedans.

**************

Samedi 24 novembre

Trois frères, devenus adultes à présent, se réunirent. Ils discutèrent à propos des cadeaux d’anniversaire qu’ils venaient d’offrir à leur vieille mère.

Le premier dit : « J’ai fait construire une grande maison pour notre mère… »

Le second dit : « Je lui ai offert une belle Mercedes avec chauffeur… »

Le troisième sourit et dit : « J’ai eu une bien meilleur idée que vous. Vous savez comme Maman aime lire la bible ? Et vous savez que sa vue a énormément baissé. Je lui ai donc envoyé un perroquet remarquable qui récite la bible en entier. Cela a pris aux aînés de l’église 12 ans pour lui l’enseigner. C’est un spécimen rare. Maman doit seulement dire le chapitre et le verset et le perroquet récite. »

Quelques jours plus tard, la mère envoya une lettre à ses fils pour les remercier.
« André », elle écrivit à un de ses fils » La maison que tu m’as construite est si grande. Je vis que dans une pièce…mais je dois nettoyer toute la maison… »
« Gérard », elle écrivit à un autre… » Je suis trop vieille pour voyager… Je reste la plupart du temps à la maison. J’utilise rarement la Mercedes… et le chauffeur est si grossier au volant… »
« Mon cher Albert », écrivit-elle à son troisième fils… »Tu connais les goûts de ta maman… tu sais toujours exactement ce qui pourrait me faire plaisir…. Merci, le poulet était vraiment délicieux… »

********************

Vendredi 23 novembre

Au ski

C’est un mari et sa femme qui passent une semaine au ski.

Alors qu’ils sont dans le télécabine pour monter à 3000 mètres, la femme dit à l’oreille de son mari qu’elle a un besoin URGENT de faire pipi. Le mari lui répond de ne pas s’en faire il y a toujours un chalet restaurant à l’arrivée des télécabines. Mais à l’arrivée, le chalet restaurant est fermé…

Et voilà la dame les jambes encore plus serrées. Voyant, au cours de la descente, que sa femme ne peut plus rien faire de bon, le mari lui suggère d’aller trouver le premier groupe de rochers, et de satisfaire ce besoin pressant. Il lui dit: « Vas-y n’aie pas peur, de toute façon, personne ne te repéreras avec ta tenue blanche ! ».

Alors la femme va s’installer, mais elle garde les skis chaussés, malheureusement pour elle !
Car les skis se mettent à glisser et la voilà qui descend la pente, à reculons en plus, le cul à l’air et le pantalon de ski sur les genoux. Elle prend de la vitesse, et comme elle n’a aucun moyen de se diriger, elle continue tout droit, le cul en premier. Finalement, elle percute un pylône.

Et manquant toujours de chance elle se casse un bras dans l’histoire et elle ne peut pas remonter son pantalon de ski. Ce n’est que quand son mari vient la rejoindre que sa nudité peut enfin être cachée des yeux du public.

Ensuite, les sauveteurs viennent la chercher avec la motoneige et le brancard ; elle est amenée en bas des pistes, puis transportée à l’hôpital. Sur place, on lui pose un plâtre sur le bras, puis on la place dans la chambre d’un gars qui a la jambe dans le plâtre.

Elle engage la conversation :  » Comment vous êtes-vous cassé la jambe ? « 

Le gars lui répond :  » C’est une histoire incroyable ! J’étais sur un télésiège pour monter en haut des pistes lorsque j’ai vu une femme descendre une piste de ski, le postérieur tout nu à l’air, le pantalon de ski baissé sur les genoux, et en plus, à reculons !
Pour mieux voir, je me suis penché mais je n’ai pas réalisé que j’étais bien trop penché en dehors du télésiège, et je suis tombé. D’où ma fracture du tibia…
Et vous, comment vous êtes-vous cassé le bras ? « .

*********************

Jeudi 22 novembre

Carambolage

La vitesse excessive est sans doute à l’origine du carambolage probablement le plus coûteux du Japon survenu dimanche lorsqu’une douzaine de voitures de course valant au total près de 3 millions d’euros se sont encastrées sur une portion d’autoroute rendue glissante par la pluie.

Huit Ferrari, une Lamborghini, trois Mercedes-Benz — et une Toyota Prius — figurent parmi les véhicules impliqués dans la collision sur l’autoroute Chugoku (ouest), provoquée par la perte de contrôle de la voiture en tête du convoi, selon des témoins.

En constatant les dégâts sur son véhicule, le conducteur de la Lamborghini s’est exclamé : « Ouh là ! ça va me couter une bonne semaine de travail tout ça ! »

Le conducteur de la Ferrari, qui le précédait, s’est écrié : « Le moteur est touché, ça va me couter un mois de salaire pour le faire réparer ! »

C’est alors que le propriétaire de la Toyota, coincée entre les deux voitures rouges, s’est effondré en larmes : « Et moi, je viens de perdre un an de salaire… »

Les deux autres se sont regardés, éberlués : « Mais vous êtes complètement fou d’avoir acheté une voiture aussi chère ! »

*********************

Mercredi 21 novembre

Demande de logement

Une blonde se rend à la mairie pour une demande de logement.

Elle rencontre donc l’employé de mairie chargé de prendre en compte les candidatures pour ce genre de démarche.

– Asseyez-vous Madame… Je vais commencer par vous poser quelques questions pour mieux cibler votre demande, et ainsi déterminer quel type de logement vous conviendra le mieux.
– Allez-y, je suis prête, répond la blonde.
– Alors, que préférez-vous, l’habitat rural ou l’habitat urbain ?
– Ah non alors, celle de mon Édouard me suffit !

**************

Lundi 19 novembre

Une bonne intuition

Hier, je suis allé chez le caviste à vélo et j’ai acheté une bouteille de whisky.

Spontanément, j’ai mis la bouteille dans le panier porte-bagage du vélo. Alors que je m’apprêtais à partir, je me suis rendu compte que si jamais je tombais, la bouteille se casserait. Alors, j’ai bu toute la bouteille de whisky d’une traite et je suis rentré.

Vous n’allez pas me croire mais cette magnifique idée de boire tout mon whisky s’est avérée providentielle car je suis tombé sept fois sur le chemin de retour ! Imaginez un seul instant ce qui serait arrivé à la bouteille si je n’avais pas été aussi bien inspiré.

Je suis toujours épaté par la puissance de la pensée !

*************

 Dimanche 18 novembre

Un homme marié depuis de nombreuses années apprend que sa femme a un amant. Il va sur le balcon et s'assoit sur la rambarde en attendant de faire le grand saut. Sa petite fille qui passait par-là le surprend et lui dit :

- Tu fais quoi papa ?

- Dis à ta mère que je vais sauter par la fenêtre !

La petite fille court voir sa mère :

- Maman ! Maman ! Papa va sauter par la fenêtre !

- Dis à ton père que ce sont des cornes qu'il a, pas des ailes...

*******************

Samedi 17 novembre

Deux ivrognes sont dans une barque et dérivent depuis plusieurs jours sans avoir ni à boire, ni à manger, quand l'un deux repêche une vieille lampe à huile. Il la frotte et un vieux génie apparaît :

- Ecoutez, je suis fatigué d'exaucer des voeux alors je vais vous en accorder un seul... Réfléchissez bien !

Le premier répond aussitôt :

- Je veux de la bière à volonté, pour ne plus jamais avoir soif.

Alors le génie transforme la mer en un océan de bière. L'autre ivrogne, énervé, lui répond :

- C'est malin, maintenant on va être obligé de pisser dans la barque !

*******************

Vendredi 16 novembre

Le Bon Dieu

Ce mercredi matin, c’est le catéchisme.
Nous sommes début Avril, et à l’approche de Pâques, le catho de service qui fait le catéchisme a décidé de faire réfléchir tout son petit monde sur Jésus.

Alors la question posée est : Puisque le Bon Dieu a ressuscité d’entre les morts le troisième jour, où se trouve-t-il maintenant?

Le petit Kévin lève la main et dit : – Le Bon Dieu est au Paradis

La petite Dorothée dit : – Le Bon Dieu est dans mon cœur

Le petit Toto tout énervé (comme d’habitude) lève la main, se lève et crie presque : – Moi je sais moi! Je sais! Le Bon Dieu est dans notre salle de bains !!!

Toute la petite assemblée se tait, regarde le catéchèse-man pour savoir si c’est la bonne réponse… Mais le catéchèse-man est complètement halluciné par la réponse de Toto.
Après quelques secondes, il reprend ses esprits et demande à Toto pourquoi il pense que le Bon Dieu est dans sa salle de bains.

Toto répond : – Parce que tous les matins, mon père se lève, va à la porte de la salle de bains et frappe plusieurs coups dedans en criant:

« BON DIEU, T’ES ENCORE LÀ ?!!! »

**************************

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Jean Marie Petyt